Accueil > CONSEIL DE LECTURE

CONSEIL DE LECTURE

< 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 >

ROMAN DE GUERRE

ROMAN DE GUERRE (version française)
Pour nos enfants Anna Rosario et François-Carl

"Traduit du suédois par madame Yvonnette Svenbro-Llavador, fille ainée de François Llavador, parachutiste au 3e RCP/3e SAS"
La photo de la couverture (Lyon, septembre 1944) a été mise à notre disposition par Jean Mayer (premier à gauche sur la photo). Photographe inconnu.

Traduit du suédois

Roman de guerre (pour lire ce livre, cliquez sur le lien ci-contre)

Mission militaire de Potsdam

AU COEUR DE LA GUERRE FROIDE
par P. Manificat

Mission militaire de PotsdamPendant plus de quarante ans, les Missions militaires de la France, de la Grande-Bretagne et des États-Unis, auprès du Haut Commandement soviétique en Allemagne – les «Missions de Potsdam » — ont opéré derrière le rideau de fer pour observer au plus près le fer de lance des forces du Pacte de Varsovie stationnées en République Démocratique Allemande (RDA). Grâce à de nombreux témoignages et à des documents photographiques inédits, l’auteur fait de cet album une œuvre collective qui nous révèle un aspect très méconnu de la Guerre froide.

À bord de voitures spécialement équipées, des équipages alliés sillonnaient le territoire de l’Allemagne de l’Est en déjouant le redoutable système de surveillance mis en place par les Soviétiques et leurs alliés est-allemands de la Stasi. Traquant les convois et les trains militaires, observant les aérodromes et les casernes, pénétrant dans les zones interdites, ils enregistraient tout ce qu’ils voyaient ou entendaient, récoltant ainsi de précieux renseignements avec une seule règle : ne pas se faire prendre !

À la frontière du renseignement, des opérations spéciales et de la diplomatie, les Missions militaires de Potsdam ont été à l’avant-garde de la Guerre froide. Elles ont contribué à rendre pour nos adversaires la surprise impossible et leur victoire incertaine.

 

Détail

EUX REGARDENT LE CIEL SANS PALIR

P. CHAMPENOISPATRICK CHAMPENOIS est entré dans l’armée avec l’unique ambition de devenir chef de section parachutiste. Ayant atteint son objectif, il nous fait partager ce qu’il a vécu en sautant à la tête d’une section, d’une compagnie, d’un régiment de parachutistes puis au commandement de l’Ecole des troupes aéroportées.

Dessinateur et aquarelliste, ses textes et ses images évoquent avec une simplicité empreinte de poésie la réalité vécue, de l’inconnu des premiers sauts aux exigences de la chute opérationnelle.

C’est avant tout aux parachutistes eux-mêmes, sans distinction de grade ou d’origine, qu’il rend hommage dans cet album, ainsi qu’à cet esprit qui leur fait accomplir ce que d’autres ne veulent ou n’osent faire. C’est pourquoi son titre s’inspire d’une phrase du général de Gaulle :

Eux regardent le ciel sans pâlir et la terre sans rougir.

Général de brigade en deuxième section, Patrick Champenois est également l’auteur de « La chamelière de Bouya (Marines Editions), prix de la Saint-cyrienne 2012

A PARAITRE EN NOVEMBRE 2015

Commande à envoyer avec votre réglement aux Editions XENIA c/o EPEÉ
9 rue Beaujon F-75009 Paris
NB : Libellé les chèques à l'ordre de XENIA (sans autre mention)

www.edition-xenia.com/livres/champenois 

Détail

SEUL DANS LA NUIT POLAIRE

Stéphane LEVINStéphane Lévin est probablement à ce jour le seul explorateur à avoir vécu un hivernage en solitaire aussi long en Arctique :

5 mois dont 106 jours sans soleil, et 60 jours d'obscurité totale.

L'isolement, la solitude, les froids intenses, les blizzards et les ours polaires... : Stéphane Lévin a réalisé sur les terres gelées arctiques une aventure exceptionnelle " pour observer les cycles de l'eau, du vent, du soleil tout en menant des recherches scientifiques, médicophysiologiques et techniques ".

La peur de l'ours, le froid, ennemi quotidien, ont balisé le chemin d'une nuit qui n'en finissait pas et d'une solitude glacée... II est à deux doigts de geler en tombant dans le lac Eleanor, une tempête détruit les blocs de neige protégeant sa cabane. La perte inévitable de vigilance, due aux températures extrêmes, le met à plusieurs reprises en danger de mort. Mais voir le soleil disparaître et attendre sous la voûte céleste son retour ; essayer de comprendre une nature hostile qui l'avait déjà subjugué, vivre l'engouement des premiers explorateurs resteront des émotions inoubliables. Mais, le plus important : ramener des témoignages de cette expérience et des résultats " aussi infimes soient-ils pour que cela serve à quelque chose " :

Tel était le but de cette longue Nuit Polaire. Et les premières études des protocoles scientifiques sont déjà passionnantes.

http://www.amazon.fr/Seul-dans-polaire-St%C3%A9phane-L%C3%A9vin/dp/2700395921

UN HÉROS BASQUE

Catherine Marchand nous présente la vie exceptionnelle de ce héros de la Seconde Guerre Mondiale.

LE LIVRE D'HOMMAGE

Victor ITURRIAVICTOR ITURRIA
Ce sera également l’occasion :
De revenir sur la cérémonie du 18 juin 2014 rendue à Sare avec le 1er RPIMa
De présenter la 300° promotion de l’ENSOA, qui porte le nom de Victor Iturria avec notamment une photo de chaque section,
D’évoquer la création du 1er RPIMa dont les SAS anglais sont à l’origine…
Des témoignages très touchants des derniers SAS français encore en vie ayant croisés Victor Iturria.

Né en 1914, Victor Iturria a rejoint le premier groupe des parachutistes SAS formés aux actions commandos en 1940. Passionné de pelote, cet art du lancer lui a servi tout au long des offensives, laissant dans son sillage une légende reconnue par ses pairs.  De Sare à Paris au parachutage de Normandie, d’actions en batailles, le jeune Sergent-Chef Victor Iturria a laissé une image impérissable de son courage et sa force tranquille. Le 23 mai 1940, son premier exploit,  a permis de détruire sept chars allemands en une seule journée, grâce à ce lancer exceptionnel qui a fait de lui l’un des Héros de la Seconde Guerre Mondiale.

Détail

< 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 >

Haut de page

Propulsé par CakePHP | Création de site Internet