Accueil > CONSEIL DE LECTURE

CONSEIL DE LECTURE

< 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 >

TASK FORCE 32

INTRODUCTION

S.A.S EN AFGHANISTAN

Un ouvrage inédit relatant le formidable journal de bord d'un Stick Actions Spéciales du 1°RPIMa. Découvrez au jour le jour le véritable visage de ces soldats d'élite des forces spéciales au cours d'un déploiement en Afghanistan.
Un récit de première main dans lequel vous allez parcourir les vallées les plus dangereuses de ce théâtre d'opération aux côtés des prestigieux SAS français. Un livre choc et sans fioritures.

Le livre comprend:
- 4 mois en Afghanistan avec un stick actions spéciales
- divers témoignages (un blessé au combat du régiment, une compagne, le portrait de l'auteur par un camarade)
- 64 photographies en couleur
- la préface du Général Jacques Rosier

VISITEZ LE SITE / TASK FORCE 32

Détail

REBÂTIR LA FRANCE

Livre de Didier TAUZIN« La France va très mal et elle désespère. Mais quand s'expriment ceux qui voudraient sortir de l'ornière et redonner un véritable avenir à notre pays, c'est une misérable cacophonie. Ni cap, ni chef, ni volonté ! Incapables de redresser la barre de la France en perdition, les « professionnels de la politique » se chamaillent et nous conduisent au gouffre.
Enfermés dans leur logique partisane et carriériste, ils ne comprennent pas, et parfois combattent le réveil de la nation, de plus en plus désireuse d'une réhabilitation des valeurs fondamentales sur lesquelles elle s'est construite. Il s'en suit un divorce chaque jour plus patent entre la nation et ses élus, et un climat social chaque jour plus explosif. »

Général de division, Didier Tauzin a occupé de nombreuses fonctions au sein de l’armée de terre, des forces spéciales à l’insertion de jeunes défavorisés. Dans cet ouvrage, il sort de sa réserve et propose les conditions d’un redressement de notre pays. Un livre ambitieux et salutaire qui expose les réformes à mettre en œuvre pour rebâtir la France avant qu’il ne soit trop tard.

Détail

2°B.C.C.P

Indochine 1947-1949
Christophe Dutrône & Jean-Michel Maïly
Préface du colonel Jacques Allaire et postface du général Brantschen président de l’amicale des anciens du 2e RPIMa

Le 2°B.C.C.P.En 1945, l’armée française confrontée à la nécessité de reconstruire une identité malmenée par la guerre choisit de se doter d’une arme nouvelle, jeune et dynamique, incarnée par les troupes aéroportées métropolitaines.

C’est dans ce contexte qu’en juillet 1946 la Direction des Troupes Coloniales, soucieuse de disposer à son tour d’un outil équivalent, décide de mettre sur pied un bataillon de parachutistes d’infanterie coloniale. Son ossature formée à partir d’un noyau d’anciens du commando Ponchardier en Extrême Orient, celui-ci embarqua pour l’Indochine en 1947 ou il prendra l’appellation définitive de 2e Bataillon de Commandos Coloniaux Parachutistes. Au cours de deux années de combats incessants, ceux que l’on surnomma bientôt les « Bérets rouges » lutteront au Sud-Vietnam contre un adversaire implacable, incarné par la guérilla communiste du Viêt-Minh.

C’est l’histoire de ces hommes hors du commun, dont descendent de nos jours les parachutistes du 2e RPIMa, que nous nous proposons de vous faire découvrir ici, au travers d’un ouvrage quasi-exhaustif, bénéficiant d’une iconographie aussi riche qu’inédite.
www.librairie-hussard.com
Prix vente public 44€ + 8 € frais de port

UNE PAIX A GAGNER

Analyse et témoignagesLa guerre du Mali est incompréhensible si l’on ne croise le témoignage de ses acteurs directs avec une réflexion approfondie sur l’instabilité de l’espace sahélien sur le temps long. Mali, une paix à gagner présente pour la première fois les témoignages inédits d’officiers ayant occupé des commandements opérationnels dans les premières semaines de l’engagement. Ces retours d’expérience couvrent l’ensemble du spectre des responsabilités assumées au feu par les officiers de l’armée de terre. Il s’en dégage une idée force : si l’armée française a su stabiliser provisoirement un territoire immense malgré les insuffisances de ses matériels, c’est qu’elle a misé sur une approche géoculturelle qui en fait la spécificité. Pour les officiers et les professeurs de l’armée française, il ne fait aucun doute que la stabilisation politique du Mali ne pourra se faire sans une réelle prise en compte de ses fractures culturelles. Faute de quoi la paix resterait bien fragile. Au fil des pages, articles universitaires et témoignages militaires entrent en résonance pour laisser entrevoir les contours d’un art français de la guerre, celui-là même qui force aujourd’hui l’admiration de nos alliés sans toutefois troubler l’insouciance légère de notre propre opinion publique.

Ouvrage broché – 260 pages
Format 15,5 x 22 cm
ISBN N° 978-2-7025-1614 0
Prix Editeur : 23,60 € TTC

LA SIXIÈME HEURE

Par Jean-Jacques DOUCET

Roman de J.J DOUCETL’auteur a voyagé en terre d’islam, en Europe, en Afrique ainsi qu’aux Proche et Moyen-Orient ; il nous plonge dans La Sixième Heure qui sonne, là, au IX° siècle, quand les forces arabo-musulmanes avaient, déjà à cette époque, mis à feu et à sang le pourtour méditerranéen et toute l’Europe occidentale. Il y dénonce les prescriptions extrêmes du Coran en nous contant l’action d’une poignée de ces hommes, dont la foi et le courage ont été, en 844, à l’origine de la Reconquête de leur liberté tourmentée. Dans ce livre écrit avec une passion retenue, il y a de la tendresse pour ce qui lui paraît juste et une lourde interrogation pour ce qui ressemble tant à des versets sataniques. Cet étrange silence qui, aujourd’hui, entoure le Coran, se fissure au fil du roman et la logique cruelle de l’islam apparaît dans son implacable simplicité. La conquête fut musulmane, la reconquête fut chrétienne. Ces deux cultures antinomiques s’affrontèrent pendant cette guerre d’occupation de l’Europe, qui allait durer presque huit siècles (711 à 1492). Quelle sera la conclusion de cet écrit ? Quelle part d’espoir l’auteur retiendra-t-il des événements qui se déroulent, aujourd’hui, chez nous au cœur même de notre cité ? Sur quelles ressources la France pourra-t-elle s’appuyer pour éviter ce piège mortel qui l’enferme ?

Au sujet de l’auteur
Le colonel (er) JJ Doucet de l'infanterie a été blessé lors de l'attaque du car de Loyada en 1975, (Djibouti) il était chef de section au 2°REP. Il a commandé une compagnie du 1°RCP au Liban et a servi au 1°RPIMa. Il a été chef de corps du nouveau 11°Choc et a terminé sa carrière au COS chargé des affaires civiles.

Pour se procurer l’ouvrage :
Aux Éditions Saint-Remi
http://www.saint-remi.fr
Tel/Fax : 05 56 76 73 38
BP 80 – 33410 Cadillac
ou
Sur Amazon
http://www.amazon.fr

Détail

< 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 >

Haut de page

Propulsé par CakePHP | Création de site Internet