Accueil > CONSEIL DE LECTURE

CONSEIL DE LECTURE

< 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 >

AU NOM DE LA HAINE

Par Henri ROURE

Henri ROUREOfficier général issu des Troupes de Marine, Saint-Cyrien, breveté de l’Ecole Supérieure de Guerre, docteur d’Etat en Science Politique, Henri Roure, appartient à une vieille famille catalane qui a longtemps œuvré à l’extérieur du territoire métropolitain. Il a passé une grande partie de son enfance et de sa vie professionnelle outre-mer et en Afrique. Ses activités le conduisent encore dans ces régions.

Ce roman, « Au nom de la Haine, l’adieu des Sarrazins », cette fiction, est le fruit de tout ce vécu militaire qui a permis à l’auteur de se forger une solide connaissance de la réalité socio-politique du monde, de l’Afrique et de l’Afrique du Nord en particulier.

Commentaire :

Autour d’une trame construite sur de solides amitiés, nouées entre officiers européens et musulmans avant l’indépendance de l’Algérie, Henri Roure, développe trois principaux thèmes.
Il montre d’abord l’existence de liens profonds et historiques. Il s’appuie sur la fraternité d’armes qui unit aussi leurs familles dans l’amitié et subsiste, au-delà de l’indépendance, malgré les menaces de guerre civile algérienne des années 90 fait peser.
Mais il décortique aussi le processus d’enrôlement et de fanatisation des jeunes algérien issus de toutes les couches et recrutés parfois dans les milieux les plus inattendus, puis engagés dans les opérations conduites par les groupes islamistes.
Enfin, il évoque la problématique religieuse, la difficile approche des mystères chrétiens, en particulier celui de la Trinité, les dangers de la conversion au Christianisme considérée comme un crime d’apostat, mais une réalité de fait que l’on cache évidemment. On y trouvera aussi une analyse critique et réaliste du Coran.

Ce livre, bien écrit et agréable à lire, témoigne d’une connaissance approfondie de l’auteur de l’Algérie, de par ses antécédents familiaux. Mais il nous rappelle aussi la profondeur des liens tissés dans le passé entre la France et l’Algérie et qui continuent d’exister par-delà les problèmes que nous connaissons en France et la menace islamiste. Une lecture à recommander.

Détail

HANNAH "Le prix de la liberté"

Par le major Michel Brunel

Roman par le major M. BrunelAvril 1939, Hannah, jeune israélite, va bientôt avoir vingt ans et son diplôme d’infirmière. Philippe est sous-officier dans les transmissions, spécialisé dans les écoutes internationales. Tous deux gravement blessés dans le même accident sont hospitalisés à Rouen où ils entament une relation amoureuse. Ce roman de Michel Brunel adhérent à l’association QUI OSE GAGNE, raconte les destins des deux jeunes gens pendant la guerre 39-45. Autour d’eux des personnages importants vont déterminer leurs vies : le commandant Brochard, « Sylvestre », énigmatique chef de maquis… la vieille tante Amélie… l’intraitable Samuel, père d’Hannah… Otto Kloss, le SS qui pourchasse Philippe… Petites et grande histoire s’enchevêtrent parfaitement entre réalité et fiction.
L’intrigue est excellente, le scénario émeut et captive le lecteur, le style est agréable, sans fioriture et parfaitement maîtrisé…

Aux éditions ACDA 16 €
Bientôt en livre de poche
http://recherche.fnac.com/ia625372/Michel-Brunel

Détail

L'ENVOL DU QATAR

 Livre

  • L'ENVOL DU QATAR, Regard d'un "chasseur" blanc au pays de l'or noir (1994 - 1997). Auteur : Général Yvon GOUTX. Préface de l'Amiral (2s) Alain BEREAU
  • Après 22 ans passés principalement comme pilote de chasse (« chasseur ») dans les unités de combat de l’Armée de l’Air, Yvon Goutx est affecté en état-major pour le dernier tiers d’une carrière de 33 ans au service de notre pays.

    De ces onze années, il nous livre les trois qu’il a vécues au Qatar comme attaché de Défense à l’époque où ce petit émirat grand comme la Corse a commencé à se faire connaître, sous le règne de Cheikh Hamad bin Khalifa Al-Thani, qui a renversé son père onze mois après l’arrivée en poste d’Yvon, en juin 1995 .

    Il nous fait partager les trois missions que la République confie à ses attachés militaires dans le monde, représentant des autorités des armées françaises dans le pays d’accréditation, officier de renseignement et promoteur de l’armement national.

    Les évènements qu’il a vécus pendant ces trois années et notamment à partir du coup d’État, ont bouleversé la donne et l’ont même entraîné dans un volet de sa mission pour lequel il n’était pas préparé, la Politique avec un grand « P ». « Agent secret », « marchand d’armes » ou « homme politique », Yvon Goutx nous entraîne dans un coin de la péninsule arabe où 40% de l’ « or noir » et du gaz naturel mondial sont extraits des entrailles de la terre.

    Ouvrage Broché - 408 pages - format 15,7 x 22,7 cm
    ISBN N° 978 2 7025 1579 2 - Prix public en librairie : 29,00 €
    Egalement disponible sur le site Lavauzelle : http://www.lavauzelle.com

Détail

CATALOGUE - ECPAD

Les commémorations de toutes natures se poursuivent en cette année mémorielle si riche.
Pour nous aider à les préparer ou tout simplement à y voir plus clair dans le foisonnement de publications audiovisuelles, l’ECPAD vient de publier son “e.catalogue”, particulièrement bien fourni.
Vous le trouverez en suivant le lien ci-dessous :
http://prestations.ecpad.fr/catalogue-2014/
Je vous en souhaite une bonne exploitation.
Très cordialement,
colonel (er) Patrick Guillou
Secrétaire général de la FNAOM-ACTDM.

HISTOIRE D'UN PIEGE

TEMOIGNAGE DE LA RESCAPÉE FRANCAISE (mise en vente 9 janvier 2014)

Un an après la prise d'otages au retentissement international, le témoignage de la seule rescapée française du massacre et l'enquête du journaliste Walid Berrissoul

IN AMENASLe 16 janvier 2013, à 5h50 du matin, Murielle RAVEY, infirmière urgentiste de 45 ans, est réveillée en sursaut par une alarme au feu stridente, qui retentit sur le site gazier d’In Amenas, en plein milieu du Sahara algérien. Il ne s’agit pas d’un incendie, mais d’une attaque terroriste : cinq jours après l’opération Serval, déclenchée par la France de François Hollande pour chasser de leur sanctuaire du nord-Mali, les groupes djihadistes du Sahel ont choisi d’attaquer In Amenas, et ses dizaines d’expatriés.Murielle Ravey était la seule femme expatriée à travailler à In Amenas. Elle livre ici le récit des vingt-cinq heures qui ont suivi l’alerte.
A la suite de ce témoignage, le journaliste Walid Berrissoul propose une enquête détaillée sur ce qui s’est réellement passé à In Amenas, les nombreuses zones d’ombres et les origines de ce drame.
De façon très documentée, il tente de mettre en lumière la mort de Yann Desjeux (adjoint à la sécurité sur la base vie et seul français tué dans l’attaque)
Yann DESJEUX  (Un ancien du 1e Régiment de parachutistes d’infanterie de marine de Bayonne à la retraite)

Walid BERRISSOU est né en 1985. Journaliste au service reportage d’Europe 1 depuis trois ans, il a débuté sa carrière à la rédaction quelques mois seulement avant les printemps arabes. Depuis, il s’intéresse en particulier à ses conséquences. Le 16 janvier 2013, il a découvert, depuis Paris, la prise d’otages de Tiguentourine.

Murielle RAVEY, née en 1966, a été infirmière anesthésiste urgentiste dans le service de santé des Armées à l’hôpital du Val-de-Grâce et Percy. En 1999, elle a participé en tant que militaire au conflit au Kosovo. Puis elle a travaillé dans différents pays africains pour des compagnies pétrolières et forestières. Elle assurait le poste de Medic sur le site gazier d’In Amenas (Tiguentourine) lorsque l’attaque terroriste sanglante a eu lieu du 16 au 18 janvier 2013.

Livre recommandé par Pascal ROSSINI

< 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 >

Haut de page

Propulsé par CakePHP | Création de site Internet